Sic transit gloria mundi

Le bloc note personnel de Charlie

Posts Tagged ‘Moyen Orient

L’Egypte continue les négociations pour une trêve durable à Gaza

leave a comment »

L’Egypte a poursuivi sa médiation en vue d’une trêve durable à Gaza en discutant dimanche avec le Hamas des moyens d’éviter une nouvelle guerre, trois jours après avoir reçu un émissaire israélien.

Une semaine après la fin du conflit meurtrier entre Israël et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis juin 2007, des représentants du mouvement islamiste palestinien se sont entretenus avec le chef des renseignements égyptiens Omar Souleimane des moyens de « consolider le cessez-le-feu et de parvenir à un accord de trêve » durable, a indiqué l’agence officielle Mena.

Les discussions ont également porté sur la manière de « mettre fin au blocus, d’ouvrir les points de passage et de reprendre le dialogue national palestinien », a précisé l’agence.

Rien n’a filtré de l’entretien, mais un porte-parole du Hamas à Damas a répété à l’AFP que le mouvement était prêt à observer une trêve « d’un an maximum », à condition que l’Etat hébreu mette fin au blocus.

La délégation du Hamas comprend Emad el-Alami et Mohammed Nasr, membres du bureau politique du Hamas en exil à Damas, ainsi que des représentants du mouvement à Gaza, Salah al-Bardawil et Jamal Abou Hachem, selon l’agence Mena.

Pendant le conflit, M. Souleimane, l’homme-clé des négociations, s’est entretenu séparément avec des responsables israéliens et du Hamas, afin de tenter d’appliquer un plan de sortie de crise proposé par le président Hosni Moubarak.

Jeudi, le général Souleimane a reçu pendant cinq heures le négociateur israélien Amos Gilad.

M. Gilad a déclaré samedi sur une chaîne israélienne que l’Egypte était « en mesure » de mettre fin à la contrebande d’armes de son territoire vers la bande de Gaza.

« La disposition de l’Egypte à oeuvrer contre la contrebande d’armes est sans précédent, a-t-il affirmé.

L’armée israélienne a lancé le 27 décembre l’opération « Plomb durci » contre le Hamas qui, en 22 jours, a fait plus de 1.300 morts palestiniens.

Israël avait fixé deux objectifs à l’offensive: l’arrêt des tirs de roquettes de Gaza sur son territoire et celui de la contrebande d’armes vers Gaza.

La ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a prévenu qu’Israël se réservait le droit de frapper de nouveau les tunnels creusés sous les 14 km de la « ligne de Philadelphie ».

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, se rendra en milieu de semaine prochaine à Washington afin de discuter de la mise en oeuvre d’un accord bilatéral de lutte contre la contrebande d’armes.

Israël a conclu avec les Etats-Unis un accord de lutte contre les filières d’acheminement, obtenant un engagement de quatre pays européens à faire de même.

La France a ainsi envoyé une frégate dans les eaux internationales au large de la bande de Gaza pour participer à la lutte contre la contrebande d’armes, en coopération avec l’Egypte et Israël.

Mais le représentant du Hamas à Beyrouth, Oussama Hamdane, a affirmé que son mouvement allait « continuer à acquérir des armes ».

« Ni les porte-avions ni la surveillance aérienne et maritime ne peuvent nous empêcher de disposer d’armes ou d’introduire des armes dans la bande de Gaza et en Cisjordanie », a dit M. Hamdane. « La résistance (contre Israël) doit continuer et doit vaincre et pour cela nous devons disposer d’armes, c’est un droit légitime », a-t-il ajouté.

L’Egypte entend aussi « réconcilier » le Hamas et le Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Des dirigeants de factions palestiniennes, dont le Fatah, sont attendus cette semaine au Caire.

Publicités

Written by illico

25 janvier 2009 at 6:07

Publié dans actualités

Tagged with ,

Un point de vue sur Gaza

leave a comment »

Un très intéressant point sur Gaza, et clair, chez Livia.

Je cite :
Objectifs des belligérants :

  • Hamas : légitimer son pouvoir à Gaza et, à terme, dans l’ensemble des territoires palestiniens (tôt ou tard, il y aura des élections libres chez les Palestiniens – le mandat d’Abbas arrive légalement à son terme ce vendredi 9 janvier – et nous les gagnerons. C’est une stratégie de conquête du pouvoir et le sort de la population civile n’entre pas en ligne de compte). Donc, stratégie de pouvoir contre le Fatah.
  • Israël : élections générales prévues pour le 10 février ; Benyamin Nethanyahou (Likoud, droite) est favori ; mais coalition à prévoir, donc les prétendants se font voir : manoeuvres diplomatiques (Livni) et militaires (Barack).

But de guerre :

  • Hamas : maintenir la pression sur Israël et kidnapper des soldats, ou des civils, israéliens. Le Hamas sait qu’Israël peut supporter la mort de 500 hommes, mais pas le spectacle de dix soldats pris en otage. D’où un feu redoutable qui lui permet d’éviter d’exposer ses hommes aux enlèvements.
  • Israël : empêcher le Hamas de reconstituer ses stocks de roquettes. Chaque roquette tirée vide le stock. axe majeur de l’effort israélien est au sud, vers Rafah, c’est-à-dire la frontière avec l’Egypte, ce que l’on appelle l’axe « Philadephie », parce que les armes arrivent par là, donc Israël détruit les tunnels en labourant le sol. L’armée israëlienne compartimente Gaza, selon des axes perpendiculaires à la mer, pour détruire la termitière qu’est Gaza. Si une force internationale crédible accepte de contrôler la frontière avec l’Egypte, empêchant le Hamas de se réarmer, Israël acceptera aussitôt de négocier.
  • autre but israëlien : montre au Hamas que l’armée israëlienne est redevenue forte. Les combats sont intenses comme en 1967, au moment de la conquête de la bande de Gaza.

La suite .

Written by illico

22 janvier 2009 at 6:39

asile politique en Suisse pour le lanceur de chaussure sur Bush !

with one comment

Le journaliste irakien Mountazer al-Zaïdi qui a lancé ses chaussures sur le président américain George W. Bush le 14 décembre dernier à Bagdad va demander l’asile politique en Suisse.

Au début du mois, sa famille est entrée en contact avec Me Mauro Poggia, via le CICR (Comité international de la Croix-Rouge), etcelui-ci va écrire cette semaine au Département fédéral (ministère) des affaires étrangères pour encourager la Suisse à lui accorder l’asile politique.

La Suisse peut lui accorder l’asile « sans pour autant prendre position pour ou contre l’intervention américaine en Irak », a-t-il estimé.

Très populaire,  Mountazer al-Zaïdi  est susceptible d’agressions de toutes sortes d’extrémistes, y compris de partisans du retrait américains qui pourraient l’exécuter, en en imputant l’acte aux Américains, pour en faire un véritable martyr. Il illustrerait mieux la cause du peuple irakien opprimé.

Mountazer al-Zaïdi devrait être jugé assez rapidement en Irak et écoper d’une peine avec sursis.

« Il ne pourra plus travailler comme journaliste sans subir désormais de terribles pressions. Profilé à gauche, il se montre très critique vis-à-vis du gouvernement actuel en Irak qu’il juge trop soumis aux Américains. Sa vie peut devenir un enfer dans son pays », a-t-il ajouté.

« Une fois installé à Genève, cet homme, célibataire et sans enfants, pourra très bien travailler comme journaliste aux Nations Unies » qui ont leur siège européen dans la ville suisse, selon Me Poggia.

Mountazer al-Zaïdi devait être jugé le 31 décembre par la Cour centrale criminelle d’Irak, compétente pour les affaires de terrorisme, mais le procès a été reporté sine die en l’attente d’une décision sur la demande d’annulation de la procédure déposée par son avocat, Me Dhiya al-Saadi.

Son geste pourrait lui coûter de 5 à 15 ans de prison si le qualificatif « d’agression caractérisée » est retenu, mais le tribunal peut estimer qu’il s’agit seulement d’une « tentative d’agression », punie d’un à cinq ans de prison.

Il est si populaire que de nombreux irakiens l’ont imité et ont lancé des chaussures sur les soldats américains.

On en parle .