Sic transit gloria mundi

Le bloc note personnel de Charlie

Posts Tagged ‘International

Crash aérien près de New York

leave a comment »

Encore un crash aérien aux 2tats-Unis ! mais cette fois, le pilote n’a rien pu faire…

Le Monde.

Le crash aérien a eu lieu dans l’Etat de New York.

Les victimes sont nombreuses.

L’AFP en parle aussi.

D’après le Daily News, l‘équipage et les passagers ont tous péri.

Brendan Biddlec, qui vit à environ dix rues du lieu du crash, a dit avoir entendu un bourdonnement  sourd et deux secondes plus tard une énorme explosion; tandis que les fondations de leur maison tremblaient.


Une video des secours :

(D’après le site sus cité du Daily News)

Written by illico

13 février 2009 at 6:50

Sri lanka : amnistie pour les Tigres tamoul qui déposent les armes.

leave a comment »

Le Sri Lanka propose aux Tigres tamouls qui déposent les armes face à l’armée du gouvernement d’être amnistiés.

Written by illico

5 février 2009 at 9:01

90 000 délinquants sexuels sur Myspace

leave a comment »

On est effrayés d’apprendre – bien que pas vraiment surpris – le réseau MySpace est parasité par des délinquants sexuels. 90 000 comptes viennent d’être fermés.

Wired et son rédacteur en chef, l’ancien hacker Kevin Poulsen,ont fait cette découverte après avoir une enquête à l’aide d’ un programme qui recoupe les informations concernant les gens utilisant MySpace avec des profils de probables délinquants sexuels. Un home de 39 ans a été arrêté aux Etats-Unis.

Pour en savoir plus :

Clubic.

Un blog. Un autre.

20 Minutes. Qui répond ainsi à cette blogueuse, qui évoquait justement la possibilité de personnes enregistrées sous pseudonyme.

Techno branchez vous.

Génération nt.

Written by illico

5 février 2009 at 7:17

L’affaire Kouchner

with one comment

Ah, ce Kouchner ! Saint et transfuge, homme  de pouvoir, pas facile….

Pour Libé, les députés sont bien ennuyés par cette affaire Kouchner. La gauche se la joue droite.

Le Monde : il va falloir qu’il s’explique. Eh oui…

Le livre qui découpe Kouchner au scalpel fait parler de lui…

Arrêt sur image analyse l’attitude de la presse et cherche le coup fourré. Serait-ce un piège venu du Très Haut, pour évacuer un ministre inutile et américanolâtre? Mmmm? Qui veut la peau de Kouchner, se demande, du coup, Libération?

Mais Marianne 2 avait initié ces révélations, suivie par le monde des blogs : Torapamavoa, Sarkofrance, et d’autres : ici même, la compagnie du rire, Livia, ici aussiSans Importance, Fanette.

Written by illico

4 février 2009 at 9:03

Affaires de Kouchner

with 2 comments

Très intéressant.

Après la réélection de Jacques Chirac à l’Elysée, en mai 2002, Bernard Kouchner quitte le ministère de la Santé. Peu après, il se lance dans le consulting. En 2003 et 2004, comme l’avait révélé à l’époque la Lettre du Continent, les sociétés Imeda (International Medical Alliance) et Africa Steps – dirigées par deux de ses proches, Eric Danon et Jacques Baudouin – signent deux contrats avec le ministère de la Santé du Gabon, pays peu connu pour son souci de bonne gouvernance. Ils portent sur un «audit complet du système gabonais et [une] proposition de réforme», et sur «l’élaboration d’un nouveau plan national de développement sanitaire». Le tout pour une somme dépassant les 2 millions d’euros. L’ancien ministre de la Santé de Lionel Jospin sera le maître d’œuvre de ces études.

La suite sur Libération.

Article repris sur Torapamavoa

Written by illico

1 février 2009 at 5:38

Crise au Japon

leave a comment »

Les géants japonais de l’électronique, Sony, Hitachi, NEC, Toshiba, tombent les uns après les autres dans le rouge, victimes impuissantes d’une chute des commandes, d’une baisse des prix et d’un yen qui n’en finit pas de grimper. Près de 6 milliards d’euros de pertes pour Hitachi, alors qu’il y a trois mois encore, il promettait des bénéfices. Résultat: 7.000 emplois supprimés, plan d’économies oblige. Même drame pour NEC qui se dit forcé de se séparer de 20.000 salariés dans le monde, après avoir lui aussi prévu des pertes annuelles colossales (2,4 milliards d’euros). Hitachi et NEC sont les énièmes industriels emblématiques du Japon à sombrer sous les coups que leur assène la crise économique mondiale, qui a pris un tour dramatique depuis septembre 2008. Sony avait commencé en décembre en annonçant la suppression de 16.000 postes dans son activité centrale, l’électronique, soudainement déficitaire. Puis est venu de Toshiba (4.500 emplois rayés, 2,33 milliards d’euros de pertes redoutées), accompagné d’une cohorte d’entreprises moins connues du public mais tout aussi étranglées que leurs grandes soeurs. Le Japon n’a sans doute jamais vécu une série de mauvaises nouvelles économiques en un laps de temps aussi court. On se rappelle de la crise qui submergea le Japon durant les années noires consécutives à l’éclatement de la bulle immobilière et financière endogène, dans les années 1990. Tous les champions nippons de l’électronique, qui disposent de technologies de pointe et de puissants outils de production, subissent non seulement l’impact de la détérioration du marché, mais aussi celui,de la hausse du yen face aux autres devises. Le renchérissement du yen, consécutif à la crise financière, amoindrit leur compétitivité face aux concurrents américains, européens ou sud-coréens et dévore leurs marges alors qu’une part grandissante de leur activité dépend de leur présence à l’étranger. Et les patrons des fleurons du secteur de défiler jour après jour devant les journalistes et analystes pour expliquer leurs plans de sauvetage, comme l’ont fait avant eux leurs homologues de l’industrie automobile. Réduction de la masse salariale, gel de projets, coupes dans les investissements, liquidation d’activités, rapprochements partiels avec des concurrents: les recettes sont partout les mêmes, mais leurs effets loin d’être garantis tant les entreprises semblent plongées dans le brouillard. « Dans un tel contexte, la moindre faiblesse nous expose aux pires difficultés », a expliqué le PDG de Sony, Howard Stringer.

Written by illico

1 février 2009 at 4:41

Brad Pitt et Angelina Jolie !

leave a comment »

On croit rêver !!!

Une société commercialise de la vaisselle à l’effigie de la famille Pitt-Jolie, sous le doux nom de Touched by BrANGELina – on note un jeu de mots avec Touched by an angel (vous avez noté? hein? c’est important, c’est subtil)..
En effet, la société Brangelina Exchange propose des assiettes aux photos des enfants : Maddox, Shiloh, Pax, Zahara, et, bien entendu, ceux qui sont nommés The Holy Twins (litt. les saints jumeaux), Vivienne et Knox. D’autres nouveautés (les futurs adoptés?) sont prévues… Le cerclage de l’assiette, dénommé sans rire « Cercle d’Amour de la Famille », peut être en finition argentée effet réel (pas du vrai argent, donc) ou une « authentique imitation » de bijoux : la grande classe pour mettre en valeur les portraits minutieusement détaillés peints à la main « avec amour » (re-sic). La différence entre une finition argentée effet réel et un authentique imitation de bijoux me remplit de joie.
Le prix ? 50 dollars (49,99) l’assiette, donc un peu moins de 40 euros – taxes non incluses. Quand on aime, on ne compte pas.

La société The Brangelina Exchange précise : « Le clan Jolie-Pitt n’est pas qu’une simple famille : ce sont des anges descendus du paradis ». Shiloh, par exemple, n’est autre que l’Elue, le Messie. A quand les talismans guérisseurs?

Source.

Written by illico

29 janvier 2009 at 12:47

L’émissaire américain au Proche Orient

with one comment

L’émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, nouvellement investi par le Président Obama de tous pouvoirs pour parler en son nom, était attendu mardi 27 janvier au Proche-Orient pour une mission d’information, avec une première halte au Caire.

Après une rencontre avec  M. Obama à la Maison Blanche, en présence de la secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, sa visite de huit jours le mènera en Israël, en Cisjordanie, ainsi qu’en Egypte, en Jordanie, en Arabie Saoudite, en France et en Grande-Bretagne.

La cause de la paix au Proche-Orient est importante pour les Etats-Unis, « elle est importante pour moi personnellement », a dit le président américain en accueillant l’émissaire dans le Bureau ovale. Le sénateur Mitchell devra obtenir de véritables progrès, selon Obama.

Ce voyage est l’une des premières initiatives diplomatiques de la nouvelle administration. les déclarations de M. Obama sont cependant sinon naîves, du moins banales : la mission est urgent, M. Mitchell doit écouter les acteurs régionaux ; « nous espérons que le sénateur Mitchell pourra nous donner des idées sur la manière de solidifier le cessez-le-feu (entre Israël et le mouvement radical Hamas dans la bande de Gaza) pour assurer la sécurité d’Israël et faire en sorte que les Palestiniens de Gaza reçoivent les approvisionnements de base dont ils ont besoin ».

George Mitchell devrait rester trois jours, de mercredi à vendredi, en Israël et en Cisjordanie pour des entretiens avec les dirigeants israéliens et palestiniens, avant de poursuivre sa tournée avec des entretiens à Amman avec les dirigeants jordaniens, puis se rendre dimanche à Ryad. Deux étapes en Europe, à Paris lundi puis Londres mardi, sont ensuite planifiée, avant le retour à Washington pour compte rendu.

Né d’un père irlandais et d’une mère libanaise, George Mitchell est considéré comme l’un des artisans de la paix en Irlande du Nord. Il est aussi un bon connaisseur du Proche-Orient: en 2000, il avait présidé une commission internationale chargée de trouver les moyens de faire cesser la violence entre Palestiniens et Israéliens.

Written by illico

27 janvier 2009 at 9:43

Obama : main tendue vers l’Iran

leave a comment »

Iran: les USA prêts à tendre la main s’il desserre le poing, réaffirme Obama

Le président américain Barack Obama a réaffirmé lundi son intention de permettre l’ouverture de discussions avec l’Iran et de tendre la main au régime islamique si ce dernier « desserre le poing ».

« Je pense qu’il est important que nous soyons prêts à parler à l’Iran, pour dire très clairement où sont nos divergences, mais aussi où se trouvent les possibilités de progrès », a dit M. Obama dans un entretien qu’il a accordé à la chaîne al-Arabiya.

« Au cours des prochains mois, nous allons élaborer le cadre général et l’approche. Et, comme je l’ai dit dans mon discours d’investiture, si des pays comme l’Iran sont prêts à ouvrir le poing, ils trouveront une main tendue de notre part », a-t-il dit selon le texte que la Maison Blanche a diffusé de cet entretien.

« J’ai dit au cours de ma campagne qu’il était très important de veiller à utiliser tous les instruments de la puissance américaine, y compris la diplomatie, dans nos rapports avec l’Iran », a-t-il dit.

Les Etats-Unis et l’Iran n’ont plus de relations diplomatiques depuis 1980. Le prédécesseur de M. Obama, George W. Bush, conditionnait l’ouverture de discussions avec l’Iran à la suspension par le régime islamique de ses activités nucléaires les plus sensibles.

Written by illico

27 janvier 2009 at 7:19

Publié dans International, Iran

Tagged with , ,

Le Comissaire européen au développement dénonce la responsabilité du Hamas

leave a comment »

– Louis Michel s’en prend au Hamas dans son fief de Gaza

Le commissaire européen au Développement, Louis Michel, a lancé lundi à Gaza une virulente attaque contre le Hamas qui contrôle le territoire, lui imputant une « responsabilité écrasante » dans la guerre et excluant tout dialogue avec un mouvement qualifié de « terroriste ». « Ce que j’ai vu est abominable, est injustifiable, est inacceptable », a-t-il dit lors d’une conférence de presse au siège de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) à Gaza, après avoir vu l’étendue des destructions dans le nord de la bande de Gaza suite à l’offensive israélienne. « Il faut aussi rappeler quand même la responsabilité écrasante du Hamas. Je le dis ici à dessein, le Hamas est un mouvement terroriste et il faut le dénoncer comme tel », avait-il dit plus tôt à Jabaliya (nord). Plus tard lors d’une réunion de presse à Tel-Aviv, M. Michel a ajouté que « tout le monde sait que derrière le Hamas il y a l’Iran et qu’un mouvement qui pratique le terrorisme est incompatible avec les valeurs que défend l’Union européenne ». M. Michel, qui s’illustre d’habitude par ses critiques fermes envers la politique israélienne, est le premier responsable européen de ce rang à visiter la bande de Gaza depuis que le mouvement islamiste palestinien Hamas y a pris le pouvoir en juin 2007, au détriment de l’Autorité palestinienne. Le Hamas a « raté une opportunité d’être un interlocuteur de la communauté internationale » après sa victoire électorale en janvier 2006, en ne répondant pas à la proposition européenne de dialogue, à condition qu’il reconnaisse le droit à l’existence d’Israël et abandonne la lutte armée, a estimé M. Michel. « On ne peut pas discuter avec un mouvement terroriste qui utilise le terrorisme comme moyen. Nous ne pouvons accepter que la manière dont le Hamas se comporte soit confondue avec de la résistance. Quand on tue des civils innocents, ce n’est pas de la résistance, c’est du terrorisme », a-t-il martelé. M. Michel a condamné les tirs de roquettes palestiniennes mais aussi « les opérations militaires visant les civils ». « Rien ne justifie le non respect du droit humanitaire international, celui-ci n’a pas été respecté par les deux parties ». M. Michel a également critiqué une « réaction disproportionnée qui ne peut que nourrir l’extrémisme ». Il s’est toutefois refusé à accuser Israël de « crimes de guerre » tout en estimant qu’en « tant que démocratie, les Israéliens ont la capacité de faire une enquête indépendante ». Le Hamas a dénoncé ces propos, les qualifiant de « déclarations odieuses qui traduisent une partialité totale en faveur de l’ennemi qu’il cherche à exonérer des massacres atroces commis contre le peuple palestinien », selon le porte-parole du gouvernement Hamas, Taher al-Nounou. Il a accusé M. Michel de vouloir « faire plaisir à l’administration américaine et au lobby sioniste pour faire avancer sa carrière ». M. Michel a également dénoncé l’ampleur des destructions causées par l’offensive israélienne. Il a jugé que la reconstruction sera « extrêmement difficile », appelant Israël à ouvrir entièrement les points de passage pour laisser entrer les matériaux de construction. Rappelant l’octroi d’une aide d’urgence de 58 millions d’euros de l’UE aux Palestiniens, il a exprimé le « ras-le-bol » de l’opinion publique européenne de voir les aides partir souvent en fumée en raison des violences. Après Gaza, il s’est rendu à Sdérot (sud d’Israël), où il a affirmé « très bien comprendre » le désarroi de la population, cible des tirs de roquettes de Gaza.

Written by illico

27 janvier 2009 at 7:17

Publié dans actualités, International

Tagged with ,