Sic transit gloria mundi

Le bloc note personnel de Charlie

Posts Tagged ‘Actu

Arrestation du demi-frère du Président Obama pour possession de drogue

with 4 comments

A Nairobi, un demi-frère du président américain Barack Obama, soupçonné de possession de marijuana, a été interpellé chez lui samedi avant d’être remis en liberté quelques heures plus tard. George Hussein Obama, 27 ans, né du même père que le chef de l’Etat américain, a été appréhendé à son domicile dans le bidonville d’Huruma où il travaille comme mécanicien. « Je crois qu’il s’agit d’une erreur. Je ne me drogue pas. Ils m’ont relâché sans m’avoir inculpé, » a déclaré George Obama à Reuters. Le quotidien Nation précisait dans son édition de dimanche que George Obama devait être présenté devant un tribunal lundi pour répondre des inculpations de possession de substance prohibée et de résistance aux forces de l’ordre. Obama a affirmé que ces informations étaient fausses, tandis que la police kényane s’est refusée à tout commentaire. George Obama connaît à peine son illustre demi-frère, les deux hommes s’étant brièvement rencontrés lors d’une visite de Barack Obama à Nairobi alors que son cadet était encore un enfant.

Publicités

Written by illico

1 février 2009 at 11:30

Brad Pitt et Angelina Jolie !

leave a comment »

On croit rêver !!!

Une société commercialise de la vaisselle à l’effigie de la famille Pitt-Jolie, sous le doux nom de Touched by BrANGELina – on note un jeu de mots avec Touched by an angel (vous avez noté? hein? c’est important, c’est subtil)..
En effet, la société Brangelina Exchange propose des assiettes aux photos des enfants : Maddox, Shiloh, Pax, Zahara, et, bien entendu, ceux qui sont nommés The Holy Twins (litt. les saints jumeaux), Vivienne et Knox. D’autres nouveautés (les futurs adoptés?) sont prévues… Le cerclage de l’assiette, dénommé sans rire « Cercle d’Amour de la Famille », peut être en finition argentée effet réel (pas du vrai argent, donc) ou une « authentique imitation » de bijoux : la grande classe pour mettre en valeur les portraits minutieusement détaillés peints à la main « avec amour » (re-sic). La différence entre une finition argentée effet réel et un authentique imitation de bijoux me remplit de joie.
Le prix ? 50 dollars (49,99) l’assiette, donc un peu moins de 40 euros – taxes non incluses. Quand on aime, on ne compte pas.

La société The Brangelina Exchange précise : « Le clan Jolie-Pitt n’est pas qu’une simple famille : ce sont des anges descendus du paradis ». Shiloh, par exemple, n’est autre que l’Elue, le Messie. A quand les talismans guérisseurs?

Source.

Written by illico

29 janvier 2009 at 12:47

Le Dr Maure jugé en appel pour des opérations de chirurgie esthétique ratées

leave a comment »

Le procès d’un homme sans âme

Le Dr Maure jugé en appel pour des opérations de chirurgie esthétique ratées

Le Dr Michel Maure, condamné en première instance à trois ans de prison ferme pour avoir mis en danger la vie de ses patientes lors d’opérations de chirurgie esthétique ratées à Marseille, est rejugé à partir de lundi devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Le Dr Maure jugé en appel pour des opérations de chirurgie esthétique ratées

M. Maure, un généraliste de 60 ans qui estime que ses patientes ont été manipulées et nie toute faute, avait demandé à son avocat de plaider la relaxe et a fait appel du jugement rendu à l’issue du procès qui s’est déroulé au tribunal correctionnel de Marseille du 2 au 13 juin.

L’objectif est d’infirmer totalement le jugement et de réhabiliter le faus médecin, pourtant poursuivi par près d’une centaine de plaignants pour mise en danger de la vie de ses patientes, blessures involontaires, tromperies aggravées et publicité mensongère, surtout des femmes de milieux modestes qui avaient décrit à la barre des opérations qui pouvaient durer des heures, dans d’atroces souffrances et des conditions sanitaires douteuses dans la « clinique » interdite depuis 1995 où Michel Maure opérait à Marseille – des femmes de milieux modestes, vite impressionnée par les diplômes et faciles à tromper et à plumeur.

Le procureur Jean-Luc Blachon avait requis la peine maximale – quatre ans de prison et une amende de 75.000 euros – contre « un homme qui depuis quinze ans bafoue la loi, les règles administratives et les règles de l’ordre des médecins ».
Et les juges de Marseille l’avaient condamné le 8 septembre pour sa « médecine de garage », selon leur expression, à quatre ans d’emprisonnement dont un avec sursis, une mise à l’épreuve de deux ans et à indemniser ses victimes pour des montants variant de 1.000 à 7.586 euros chacune, soit un total de plusieurs dizaines de milliers d’euros.Mais, laissé en liberté sous contrôle judiciaire dans l’attente du jugement, Michel Maure en avait profité pour partir illégalement en Espagne, violant l’interdiction qui lui était faite de quitter les Bouches-du-Rhône. Celui qui se proclamait « l’un des plus grands chirurgiens esthétiques du monde » avait finalement été arrêté le 19 août 2008 à Empuriabrava, sur la Costa Brava (Catalogne, nord-est), quelques jours après l’émission d’un mandat d’arrêt européen. Il avait été remis à la France le 12 septembre et incarcéré en région parisienne.

Le Dr Maure jugé en appel pour des opérations de chirurgie esthétique ratées

Michel Maure accumule 12 sanctions disciplinaires, dont une radiation en 1996 ramenée à deux ans d’interdiction d’exercer et une longue suite de procédures devant les tribunaux de commerce qui ont abouti à la fermeture d’abord provisoire puis définitive des quatre établissements à vocation médicale qu’il avait ouverts dans les années 1990: deux cliniques à Marseille, une clinique et une maison de retraites à Avignon ; une condamnation à deux ans de prison avec sursis en 2004 pour avoir ouvert à Avignon une maison de retraite dans des locaux non conformes et avec un personnel non qualifié et une radiation de l’ordre des médecins.

Written by illico

19 janvier 2009 at 4:43

La crise, vu par Leopoldo Abadia

leave a comment »

Une excellente analyse de la crise !!

La source est là, il y a deux posts, le premier et le deuxième.

Written by illico

18 janvier 2009 at 8:38

Crash d’un Cougar Français au Gabon

leave a comment »

Samedi, un hélicoptère militaire français, de modèle Cougar, s’est crashé en mer, quelques instants après son décollage, au large du Gabon, avec 10 militaires français à son bord, alors qu’il participait à un exercice bilatéral.

Le président Nicolas Sarkozy « a demandé que tous les moyens disponibles sur zone soient immédiatement engagés pour retrouver les militaires qui se trouvaient à bord », déclare le communiqué.

L’hélicoptère s’est abimé au large de Nyonié, une petite localité située entre Libreville et la ville portuaire de Port-Gentil (sud).Les recherches continuent, mais il fait nuit et de violents orages s’abattent sur la région. La société (pétrolière Total) a mis trois navires à disposition des forces françaises.    »

Les forces françaises au Gabon effectuaient avec les forces gabonaises « un exercice de coordination d’opérations de sécurisation maritime ». 600 militaires, des hélicoptères Cougar et Fennec ainsi qu’un C160 étaient engagés sur l’exercice baptisé N’Gari. L’opération, qui devait se dérouler du 17 au 21 janvier, prévoyait notamment des parachutages d’hommes sur des objectifs déterminés à l’avance, notamment à Nyonié.

M. Sarkozy a demandé au ministre de la Défense Hervé Morin de se rendre immédiatement sur place.

Les recherches se sont  poursuivies dimanche matin au large du Gabon : trois hommes ont été sauvés dont deux blessés. On déplore  un mort et six disparus.

Une enquête doit être ouverte.

Les FFG (Forces Françaises au Gabon) sont formées d’un millier d’hommes, notamment ceux du 6e bataillon d’infanterie de marine (6e BIMa). Elles constituent l’une des quatre bases militaires françaises permanentes prépositionnées en Afrique (avec Dakar, Djibouti et la Réunion). Les FFG « veillent notamment à assurer la sécurité, s’ils venaient à être menacés, des 12.000 ressortissants français installés au Gabon (…) et mènent des missions d’aide au profit de l’Etat et des forces armées gabonaises ».

Elles « constituent également un point d’appui et d’accueil pour les opérations menées en Afrique », notamment Epervier au Tchad. En février 2008, les civils européens évacués du Tchad lors de l’offensive rebelle sur N’Djamena avaient été accueillis à Libreville.

(source AFP)

Written by illico

18 janvier 2009 at 8:05