Sic transit gloria mundi

Le bloc note personnel de Charlie

Archive for janvier 27th, 2009

Le phénomène des bandes en banlieue

leave a comment »

J’étais un chef de gang, une analyse des bandes en banlieue

Written by illico

27 janvier 2009 at 10:48

Publié dans Médias, Société

Polémique à la télé britannique

leave a comment »

Deux télés britanniques contre un spot de soutien à Gaza

Les chaînes BBC et Sky News ont refusé de diffuser un appel de fonds pour les victimes du conflit à Gaza, en invoquant leur « impartialité », ce qui crée une vive polémique.

De quoi s’agit-il : un appel du Comité d’urgence pour les catastrophes, qui regroupe une douzaine d’ONG dont la Croix rouge britannique ou Oxfam, visant à lever des fonds pour aider la population palestinienne après 22 jours d’offensive israélienne.

Si trois grandes chaînes télé britanniques, ITV, Channel 4 et Five, ont accepté de diffuser cet appel, la BBC et sa grande rivale Sky News ont catégoriquement refusé, au nom de la nécessité d’impartialité.

EDIT : il semblerait que la polémique ait au final fait une énorme publicité à cet appel aux dons qui s’avère un succès.

Written by illico

27 janvier 2009 at 9:46

L’émissaire américain au Proche Orient

with one comment

L’émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, nouvellement investi par le Président Obama de tous pouvoirs pour parler en son nom, était attendu mardi 27 janvier au Proche-Orient pour une mission d’information, avec une première halte au Caire.

Après une rencontre avec  M. Obama à la Maison Blanche, en présence de la secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, sa visite de huit jours le mènera en Israël, en Cisjordanie, ainsi qu’en Egypte, en Jordanie, en Arabie Saoudite, en France et en Grande-Bretagne.

La cause de la paix au Proche-Orient est importante pour les Etats-Unis, « elle est importante pour moi personnellement », a dit le président américain en accueillant l’émissaire dans le Bureau ovale. Le sénateur Mitchell devra obtenir de véritables progrès, selon Obama.

Ce voyage est l’une des premières initiatives diplomatiques de la nouvelle administration. les déclarations de M. Obama sont cependant sinon naîves, du moins banales : la mission est urgent, M. Mitchell doit écouter les acteurs régionaux ; « nous espérons que le sénateur Mitchell pourra nous donner des idées sur la manière de solidifier le cessez-le-feu (entre Israël et le mouvement radical Hamas dans la bande de Gaza) pour assurer la sécurité d’Israël et faire en sorte que les Palestiniens de Gaza reçoivent les approvisionnements de base dont ils ont besoin ».

George Mitchell devrait rester trois jours, de mercredi à vendredi, en Israël et en Cisjordanie pour des entretiens avec les dirigeants israéliens et palestiniens, avant de poursuivre sa tournée avec des entretiens à Amman avec les dirigeants jordaniens, puis se rendre dimanche à Ryad. Deux étapes en Europe, à Paris lundi puis Londres mardi, sont ensuite planifiée, avant le retour à Washington pour compte rendu.

Né d’un père irlandais et d’une mère libanaise, George Mitchell est considéré comme l’un des artisans de la paix en Irlande du Nord. Il est aussi un bon connaisseur du Proche-Orient: en 2000, il avait présidé une commission internationale chargée de trouver les moyens de faire cesser la violence entre Palestiniens et Israéliens.

Written by illico

27 janvier 2009 at 9:43

Baisse de moral….

leave a comment »

Written by illico

27 janvier 2009 at 9:17

Publié dans Web

Intoxication au monoxyde de carbone dans une salle de spectacle à Lille

leave a comment »

Soixante-cinq personnes ont été hospitalisées après une intoxication au monoxyde de carbone émis par un chauffage au gaz qui a entraîné l’évacuation des 250 spectateurs d’un concert des petits chanteurs à la croix de bois, à l’église de Phalempin (Nord), au sud de Lille, lundi soir.

Les soixante-cinq victimes, parmi lesquelles seize enfants dont des petits chanteurs, ont été intoxiquées à des degrés divers, mais il n’y a pas eu d’intoxication grave, selon la directrice de cabinet du préfet, Gisèle Rossat-Mignod.Les victimes souffraient pour la plupart de maux de tête ou de vomissements.

Les autres personnes ont pu rentrer chez elles, selon la préfecture et le dispositif était levé peu après 02H00.

Selon les premiers éléments, le chauffage a été activé dès 15H00, dans cette église close et très peu aérée, causant ainsi l’intoxication, selon Gisèle Rossat-Mignod. Une soixantaine de pompiers et une vingtaine de personnels médicaux ont été mobilisés.

L’alerte a été donnée vers 22H15, lorsqu’une personne venue assister au concert a eu un malaise, déclenchant un appel immédiat aux pompiers communaux, qui après le malaise d’une deuxième personne, ont mesuré le taux de monoxyde de carbone qui était « très élevé » et fait évacuer l’église. « Les gens ont tout de suite été acheminés vers la salle des fêtes où ils ont fait l’objet d’un examen médical au cas par cas », selon la directrice de cabinet du préfet.

Dans la salle des fêtes, située à une cinquantaine de mètres de l’église, les gens ont été pris en charge un à un par les secours qui ont oxygéné les personnes évacuées à l’aide de masques.

Les secours ont ensuite procédé à un tri des personnes malades et des personnes saines à l’aide de tests sanguins. « L’évacation de l’église s’est passée sans aucun heurt », a indiqué de son côté le député-maire de Phalempin Thierry Lazaro (UMP), qui assistait, avec d’autres élus, au concert. « Avec le recul, je pense qu’à quelques minutes près, si deux personnes n’avaient pas eu des malaises rapprochés, on aurait peut-être eu des problèmes plus graves pour certaines personnes », estimait, après coup, Thierry Lazaro.

Si le maire de Phalempin estime qu' »il y a certainement eu un problème » avec le chauffage, il précise que l’installation a été inspectée « vendredi dernier ». Première cause de mortalité accidentelle par intoxication, le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant, invisible et inodore, à l’origine chaque année en France de 6.000 intoxications et environ 300 morts.

Les symptômes -maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue, évanouissement- peuvent ne pas se manifester immédiatement, alors que ce gaz, qui prend la place de l’oxygène dans le sang, peut être mortel en moins d’une heure.

Written by illico

27 janvier 2009 at 7:23

Publié dans actualités

Tagged with

Le futur gazoduc Nabucco à l’étude, pour transporter du gaz non-russe

leave a comment »

Le projet de gazoduc Nabucco à l’étude à Budapest

Une conférence avec un président, trois Premiers ministres, les ministres de 12 pays, le Commissaire UE à l’Energie et deux banques européennes (BEI et BERD), s’ouvre mardi à Budapest pour accélérer le projet de gazoduc Nabucco destiné à approvisionner l’UE en gaz non-russe.

Les responsables de l’Autriche, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, l’Egypte, l’Iraq, la Roumanie, le Turkménistan et la Turquie et des émissaires d’Allemagne, de Géorgie et des Etats-Unis participeront à ce sommet organisé par le chef de gouvernement hongrois Ferenc Gyurcsany au parlement hongrois.

« Assurer le financement du projet Nabucco est un des éléments primordiaux de la conférence de Budapest », selon M. Gyurcsany qui s’est vu conforté dans son initiative lancée l’an dernier, par la récente grave crise gazière avec la Russie et l’Ukraine. « Les pays exportateurs ont dit ne rien promettre tant que la construction du gazoduc n’est pas certaine, alors que les constructeurs ne démarreront pas les travaux tant que les exportateurs n’assurent pas qu’ils fourniront les ressources (en gaz) nécessaires », a-t-il expliqué.

Un soutien financier et politique de la part des institutions européennes apporterait, selon des sources gouvernementales hongroises, une incitation de taille aux éventuels investisseurs privés. Le projet lancé en 2002 prévoit un gazoduc de 3.300 km d’une capacité de 31 milliards de m3 par an entre la mer Caspienne et l’Autriche en passant par la Turquie, la Bulgarie, la Roumanie, et la Hongrie. Le coût de la construction est actuellement estimé à environ 8 milliards d’euros.

Six groupes énergétiques partenaires participent à un consortium sous la houlette du géant autrichien OMV pour la réalisation du projet. Récemment la Turquie, associée par le biais de son groupe national Botas, a menacé de retirer sa participation au projet Nabucco en l’absence de progrès, selon Ankara, dans le dossier de son adhésion à l’Union européenne. « Si nous sommes confrontés à une situation dans laquelle le chapitre sur l’énergie est bloqué, alors nous réexaminerons notre position » sur Nabucco, a récemment menacé à Bruxelles le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

La session pléniaire de la conférence doit commencer à 08H30 GMT. Une conférence de presse internationale est programmée pour 13H30 GMT.

Written by illico

27 janvier 2009 at 7:22

Publié dans actualités, Hydrocarbures, International

Tagged with

Obama : main tendue vers l’Iran

leave a comment »

Iran: les USA prêts à tendre la main s’il desserre le poing, réaffirme Obama

Le président américain Barack Obama a réaffirmé lundi son intention de permettre l’ouverture de discussions avec l’Iran et de tendre la main au régime islamique si ce dernier « desserre le poing ».

« Je pense qu’il est important que nous soyons prêts à parler à l’Iran, pour dire très clairement où sont nos divergences, mais aussi où se trouvent les possibilités de progrès », a dit M. Obama dans un entretien qu’il a accordé à la chaîne al-Arabiya.

« Au cours des prochains mois, nous allons élaborer le cadre général et l’approche. Et, comme je l’ai dit dans mon discours d’investiture, si des pays comme l’Iran sont prêts à ouvrir le poing, ils trouveront une main tendue de notre part », a-t-il dit selon le texte que la Maison Blanche a diffusé de cet entretien.

« J’ai dit au cours de ma campagne qu’il était très important de veiller à utiliser tous les instruments de la puissance américaine, y compris la diplomatie, dans nos rapports avec l’Iran », a-t-il dit.

Les Etats-Unis et l’Iran n’ont plus de relations diplomatiques depuis 1980. Le prédécesseur de M. Obama, George W. Bush, conditionnait l’ouverture de discussions avec l’Iran à la suspension par le régime islamique de ses activités nucléaires les plus sensibles.

Written by illico

27 janvier 2009 at 7:19

Publié dans International, Iran

Tagged with , ,

Le Comissaire européen au développement dénonce la responsabilité du Hamas

leave a comment »

– Louis Michel s’en prend au Hamas dans son fief de Gaza

Le commissaire européen au Développement, Louis Michel, a lancé lundi à Gaza une virulente attaque contre le Hamas qui contrôle le territoire, lui imputant une « responsabilité écrasante » dans la guerre et excluant tout dialogue avec un mouvement qualifié de « terroriste ». « Ce que j’ai vu est abominable, est injustifiable, est inacceptable », a-t-il dit lors d’une conférence de presse au siège de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) à Gaza, après avoir vu l’étendue des destructions dans le nord de la bande de Gaza suite à l’offensive israélienne. « Il faut aussi rappeler quand même la responsabilité écrasante du Hamas. Je le dis ici à dessein, le Hamas est un mouvement terroriste et il faut le dénoncer comme tel », avait-il dit plus tôt à Jabaliya (nord). Plus tard lors d’une réunion de presse à Tel-Aviv, M. Michel a ajouté que « tout le monde sait que derrière le Hamas il y a l’Iran et qu’un mouvement qui pratique le terrorisme est incompatible avec les valeurs que défend l’Union européenne ». M. Michel, qui s’illustre d’habitude par ses critiques fermes envers la politique israélienne, est le premier responsable européen de ce rang à visiter la bande de Gaza depuis que le mouvement islamiste palestinien Hamas y a pris le pouvoir en juin 2007, au détriment de l’Autorité palestinienne. Le Hamas a « raté une opportunité d’être un interlocuteur de la communauté internationale » après sa victoire électorale en janvier 2006, en ne répondant pas à la proposition européenne de dialogue, à condition qu’il reconnaisse le droit à l’existence d’Israël et abandonne la lutte armée, a estimé M. Michel. « On ne peut pas discuter avec un mouvement terroriste qui utilise le terrorisme comme moyen. Nous ne pouvons accepter que la manière dont le Hamas se comporte soit confondue avec de la résistance. Quand on tue des civils innocents, ce n’est pas de la résistance, c’est du terrorisme », a-t-il martelé. M. Michel a condamné les tirs de roquettes palestiniennes mais aussi « les opérations militaires visant les civils ». « Rien ne justifie le non respect du droit humanitaire international, celui-ci n’a pas été respecté par les deux parties ». M. Michel a également critiqué une « réaction disproportionnée qui ne peut que nourrir l’extrémisme ». Il s’est toutefois refusé à accuser Israël de « crimes de guerre » tout en estimant qu’en « tant que démocratie, les Israéliens ont la capacité de faire une enquête indépendante ». Le Hamas a dénoncé ces propos, les qualifiant de « déclarations odieuses qui traduisent une partialité totale en faveur de l’ennemi qu’il cherche à exonérer des massacres atroces commis contre le peuple palestinien », selon le porte-parole du gouvernement Hamas, Taher al-Nounou. Il a accusé M. Michel de vouloir « faire plaisir à l’administration américaine et au lobby sioniste pour faire avancer sa carrière ». M. Michel a également dénoncé l’ampleur des destructions causées par l’offensive israélienne. Il a jugé que la reconstruction sera « extrêmement difficile », appelant Israël à ouvrir entièrement les points de passage pour laisser entrer les matériaux de construction. Rappelant l’octroi d’une aide d’urgence de 58 millions d’euros de l’UE aux Palestiniens, il a exprimé le « ras-le-bol » de l’opinion publique européenne de voir les aides partir souvent en fumée en raison des violences. Après Gaza, il s’est rendu à Sdérot (sud d’Israël), où il a affirmé « très bien comprendre » le désarroi de la population, cible des tirs de roquettes de Gaza.

Written by illico

27 janvier 2009 at 7:17

Publié dans actualités, International

Tagged with ,