Sic transit gloria mundi

Le bloc note personnel de Charlie

Le procès en appel du chirurgien criminel

leave a comment »

Le Dr Michel Maure, condamné en première instance à trois ans de prison ferme pour avoir mis en danger la vie de ses patientes lors d’opérations de chirurgie esthétique ratées à Marseille, est rejugé à partir de lundi devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

M. Maure, un généraliste de 60 ans qui estime que ses patientes ont été manipulées et nie toute faute, avait demandé à son avocat de plaider la relaxe et a fait appel du jugement rendu à l’issue du procès qui s’est déroulé au tribunal correctionnel de Marseille du 2 au 13 juin.

« Nous espérons l’infirmation totale du jugement et surtout une réhabilitation de mon client », a indiqué vendredi à l’AFP l’avocat du prévenu, Me Ramirez, qui va à nouveau plaider la relaxe de son client.

M. Maure qui sera présent à son procès prévu du 19 au 27 janvier, est poursuivi par près d’une centaine de plaignants pour mise en danger de la vie de ses patientes, blessures involontaires, tromperies aggravées et publicité mensongère.

Il s’agit en majorité de femmes de milieux modestes qui avaient décrit à la barre des opérations qui pouvaient durer des heures, dans d’atroces souffrances et des conditions sanitaires douteuses dans la « clinique » interdite depuis 1995 où Michel Maure opérait à Marseille.

Le procureur Jean-Luc Blachon avait requis la peine maximale – quatre ans de prison et une amende de 75.000 euros – contre « un homme qui depuis quinze ans bafoue la loi, les règles administratives et les règles de l’ordre des médecins ».

Une réquisition entendue par les juges de Marseille qui l’avaient condamné le 8 septembre pour sa « médecine de garage », selon leur expression, à quatre ans d’emprisonnement dont un avec sursis, une mise à l’épreuve de deux ans et à indemniser ses victimes pour des montants variant de 1.000 à 7.586 euros chacune, soit un total de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Laissé en liberté sous contrôle judiciaire dans l’attente du jugement, Michel Maure en avait profité pour partir illégalement en Espagne, violant l’interdiction qui lui était faite de quitter les Bouches-du-Rhône.

Celui qui se proclamait « l’un des plus grands chirurgiens esthétiques du monde » avait finalement été arrêté le 19 août 2008 à Empuriabrava, sur la Costa Brava (Catalogne, nord-est), quelques jours après l’émission d’un mandat d’arrêt européen. Il avait été remis à la France le 12 septembre et incarcéré en région parisienne.

Michel Maure compte à son actif 12 sanctions disciplinaires dont une radiation en 1996 ramenée à deux ans d’interdiction d’exercer et une longue suite de procédures devant les tribunaux de commerce qui ont abouti à la fermeture d’abord provisoire puis définitive des quatre établissements à vocation médicale qu’il avait ouverts dans les années 1990: deux cliniques à Marseille, une clinique et une maison de retraites à Avignon.

Il a également été condamné à deux ans de prison avec sursis en 2004 pour avoir ouvert à Avignon une maison de retraite dans des locaux non conformes et avec un personnel non qualifié.

En 2007, après avoir été radié de l’ordre des médecins en janvier, il a effectué six mois de détention provisoire pour avoir essayé de réinstaller une activité de chirurgie esthétique.

Souffrant de problèmes cardiovasculaires et incarcéré depuis mi-octobre à la prison de Luynes, près d’Aix-en-Provence, il saura le 9 février si une nouvelle plainte d’une de ses clientes est recevable par le tribunal correctionnel de Marseille. Ce procès pourrait donc ne pas être le dernier.

Publicités

Written by illico

19 janvier 2009 à 7:11

Publié dans actualités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :