Sic transit gloria mundi

Le bloc note personnel de Charlie

Idées de génies

leave a comment »

Eric Dupin poste aujourd’hui sur les plus grandes faillites du web ; reprenant un article de Cnet, il en énumère quelques unes, des plus retentissantes.

L’analyse de ces faillites, point par point, est probablement enrichissante, mais la conclusion d’Eric Dupin est à mon sens à retenir :

Bien sûr il est toujours facile de juger après, et d’expliquer pourquoi tout cela n’a pas fonctionné, mais l’histoire de l’économie vient nous rappeler sans cesse une règle implacable en matière de marketing : on a toujours tort d’avoir raison trop tôt. La plupart de ces startups et de ces sites détenaient en eux les germes de concepts qui plus tard allaient fonctionner.

Ils avaient juste un défaut de trop : la folie des grandeurs.

(Eric Dupin)

Des débuts modestes, voilà ce qui sied au succès.


Publicités

Written by illico

3 novembre 2008 à 10:12

Publié dans Web

Tagged with , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :